Comment réaménager vos espaces de travail pour assurer la performance de vos équipes ?

Ressources Humaines

Comment réaménager vos espaces de travail pour assurer la performance de vos équipes ?
21 mars 2017

L’environnement d’un employé impacte directement sur ses performances. Les espaces de travail en sont l'une des clés et leurs réaménagements pourraient faire le plus grand bien à vos équipes afin d'être davantage efficace. Quel rôle devez-vous jouer dans ce changement stratégique ? Focus.


Donnez la priorité aux espaces de travail collectifs

Les espaces collectifs relève de la nouvelle donne en termes de management humain. De nombreuses études indiquent que les bureaux ouverts améliorent la communication entre collègues. D’après un rapport de B team publié en 2015, la performance individuelle des salariés britanniques s’améliore de 10 % quand leurs interactions avec les salariés d’autres services augmentent elles aussi. Ces conclusions sont identiques à celles d'une étude de la Harvard Business Review d’octobre 2014 : celle-ci démontre que la création de collisions et d’échanges réguliers favorise un meilleur rendement.

Il est grand temps de décloisonner, d’ouvrir les espaces collectifs, tout en conservant des lieux d’intimité privilégiés telles que des salles de réunion et espaces pour des conversations plus confidentielles, plus propices à la négociation salariale. Agissez de cette manière afin que les espaces de travail ouverts restent organisés correctement et demeurent fonctionnels.

Quelques conseils pour un espace collectif de travail agréable...au service de votre performance

Concrètement, comment faire? Nous vous proposons de suivre ces 4 conseils :

  • Limitez la densité par bureau à 10 personnes maximum
  • Insonorisez ces bureaux avec du mobilier et des caissons et des cloisons mobiles
  • Favorisez une bonne climatisation, un bon éclairage et un apport maximal en lumière naturelle
  • Établissez des règles de vie en commun strictes, voire prévoyez une amende pour ceux qui ne la respectent pas.

Ces garde-fous laissent une grande place à l’échange, aux interactions et à la créativité du groupe. Ils installent un cadre commun dans lequel l'ensemble des salariés se sentent à l'aise et aident à la performance de votre équipe.

 

Établissez un budget pour le bien-être au travail

Le bien être au travail : un facteur de motivation

bien-etre-au-travailLa motivation de vos troupes ne se décrète pas avec un simple réaménagement du décor ! Voyez surtout ce changement comme un fort levier pour le bien-être au travail, enjeu majeur pour les managers. Une étude d’Alorem indique que les employés heureux ont un ratio de perte de productivité de 6 à 9 % (temps qu’ils passent à converser, prendre leur déjeuner, rentrer et sortir, etc.). En revanche, les employés malheureux font exploser ce ratio : entre 17 et 24 %, et jusqu’à 60 % de perte de productivité lorsqu’il existe des conflits entre employés ! D’où l’urgence d’œuvrer à ce que vos collaborateurs restent motivés et heureux.

 Un exemple à suivre : Google

Pour cela, établissez un budget bien-être au travail qui réponde aux besoins de vos équipes. Inspirez-vous, une fois de plus, des meilleurs. Google par exemple dépensait 80 millions de dollars par an pour nourrir ses employés, et ceux-ci se servent à volonté. L’entreprise a mis au point un système de transport gratuit pour ces derniers, ainsi qu’une salle de sport, des espaces pour jouer et se baigner, et une crèche pour les parents.

Quel budget pouvez-vous prévoir pour améliorer le quotidien de vos commerciaux ? Pour créer des espaces de détente au bureau ? Quelques solutions : organisez des réunions avec vos commerciaux, prenez leurs avis et propositions pour qu’ils se sentent mieux. En écoutant vos équipes, ils se sentiront davantage valorisés et se sentiront heureux au sein de votre compagnie.

 

Le rôle du Chief Happiness Officer (CHO)

Comment définir le Chief Happiness Officer ? Il se charge de favoriser le bien-être des employés, réfléchit en amont aux solutions qui favorisent la cohésion entre les salariés. Enfin, le CHO les applique ensuite et veille à ce que ces derniers se sentent bien. Votre spécialiste du bonheur organisera des événements dans ou hors de l’entreprise. De plus, il accompagnera les commerciaux anxieux ayant du mal à s’adapter à de nouvelles évolutions (rachat de l’entreprise, déménagement, nouvelles méthodes de travail…).

Autre point : le CHO peut également agir sur le levier de la rémunération variable. Cet outil peut motiver les commerciaux lorsque le CHO utilise les bons leviers de communication. S’il rencontre les employés individuellement et discute avec eux, il peut les aider à voir les avantages du système de rémunération variable mis en place dans l’entreprise. Ce travail de communication poussera vos commerciaux à s’investir davantage dans l’atteinte des objectifs que vous leur avez fixés. Le rôle du CHO complète donc celui du RH qui n’a peut-être pas le temps de discuter chaque jour avec toutes vos équipes de commerciaux.

Vous pouvez également demander une démo de notre outil d’aide à la mise en place d’un plan de rémunération variable motivant en profitant d’un essai de 15 jours gratuits.

A propos de l'auteur

Après 15 ans passés dans des postes de management opérationnels dédiés à l’efficacité commerciale dans de grands groupes, conscient de l’enjeu que représente la rémunération variable en termes de motivation, d’équité et de performance, je me consacre depuis 8 ans à la création et la refonte de dispositifs de primes pour les entreprises de tous secteurs d’activité.

Recevez notre newsletter

Articles similaires

16 nov. 2018

Quel est l’impact de la rémunération variable sur le pouvoir d’achat des français ?

Selon les calculs de l'Institut des politiques publiques, le pouvoir d'achat des Français, dont le gouvernement a fait une priorité, devrait augmenter de 1,2 milliard d'euros en 2019. Une estimation qui s'approche de cel...

18 sept. 2018

Dans quelle mesure les objectifs peuvent-ils être fixés unilatéralement ?

La fixation unilatérale des objectifs par l’employeur doit remplir des conditions strictes. En effet, l’employeur est dans l’obligation de fixer des objectifs, dits « SMART », spécifiques, mesurables, atteignables, réali...

07 août 2018

Comment les start-ups réussissent-elles à attirer les profils « haut de gamme » ?

« Lorsque vous travaillez particulièrement sur une chose à laquelle vous tenez et qui vous passionne, vous n’avez pas besoin d’établir un plan d’affaires qui indique comment les choses vont évoluer », Mark Zuckerberg, Fo...

REJOIGNEZ LA DISCUSSION