Retour au blog

Portage salarial : quels avantages pour les entreprises ?

Portage salarial : quels avantages pour les entreprises ?
11 août 2022

Salaires

Les atouts du portage salarial expliquent pourquoi de nombreux cadres choisissent de se tourner vers cette alternative à la création d’entreprise. Mais si de nombreuses entreprises font également appel à l’expertise des salariés portés, c’est parce que cette relation contractuelle peut être une vraie solution à court et moyen terme. Quels sont donc les avantages du portage salarial pour les entreprises ? Analyse et décryptage dans cet article.

Le portage salarial : principes et modalités

De nombreux travailleurs indépendants choisissent de se tourner vers le portage salarial plutôt que d’exercer leur activité en totale autonomie. Pourtant, à bien des égards, les conditions de travail sont les mêmes pour un salarié porté que pour un consultant travaillant sous le régime de la micro-entreprise. Qu’est-ce qui différencie et rapproche donc ces statuts ?

Ce qui différencie un salarié porté d’un micro-entrepreneur

  • Le salarié porté travaille par l’intermédiaire d’une société de portage : contrairement au micro-entrepreneur qui assure, seul, la gestion de sa comptabilité ainsi que ses relations avec les clients, le salarié porté effectue ses missions sous l'égide d’une société de portage. C’est elle qui se charge de sa gestion comptable et de son administration.

  • Le salarié porté possède un contrat de travail : au lieu d’être un véritable travailleur indépendant, le salarié porté travaille sous contrat avec la société de portage. Cela lui permet de profiter des avantages d’un CDI, d’un CDD ou d’un contrat de travail intermittent, tout en conservant son autonomie de travail.

  • Le salarié porté doit céder une partie de son chiffre d’affaires : la société de portage dépend des négociations établies entre le salarié porté et son client. Elle prélève une partie du chiffre d’affaires réalisé par le salarié porté (le plus souvent autour de 10%).

Ce qui rapproche le salarié porté du micro entrepreneur

  • Le choix des clients : le micro entrepreneur et le salarié sont tous les deux libres de choisir les clients pour lesquels ils souhaitent travailler. La société de portage ne peut pas imposer une mission à son salarié porté.

  • Le choix du montant des honoraires : tout comme le micro-entrepreneur, le salarié porté décide du montant de ses honoraires et les négocie en toute liberté avec ses clients. La société de portage ne peut pas intervenir dans ces négociations.

Le portage salarial : à ne pas confondre avec l’intérim !

Les spécificités du portage salarial le confondent souvent avec l’intérim. Pourtant, il s’agit de deux statuts juridiques très différents :

  • Les travailleurs intérimaires recherchent des missions par l'intermédiaire d’une entreprise de travail temporaire (ETT). Les intérimaires se voient proposés des contrats de mission par leur ETT et des contrats de mise à disposition temporaire par l’entreprise cliente. À l’inverse, les salariés portés signent des contrats de travail en portage salarial avec la société de portage, ainsi que des contrats de prestation de service avec la société cliente.

  •  Les travailleurs intérimaires répondent à un besoin temporaire de main d’œuvre, tandis que les salariés portés apportent une expertise complémentaire. Les intérimaires sont soumis à la grille de salaire de l’entreprise cliente alors que les salariés portés négocient leurs honoraires. 

  • Les salariés portés sont dans une relation de subordination à leur société de portage mais ne font pas partie de la hiérarchie de l’entreprise cliente, tandis que les intérimaires sont subordonnés à leur ETT et, durant le temps de leur mission, à l’entreprise cliente.

Une solution pertinente pour les prestataires indépendants 

Le portage salarial permet d’accéder à un statut avantageux pour les travailleurs indépendants. C’est une solution choisie par de nombreux cadres en situation de chômage souhaitant conserver leur statut de salariés tout en profitant de l’autonomie prévue par le cadre juridique du portage salarial. 

Séduisante alternative à la création d’entreprise, le portage salarial évite la lourdeur des tâches administratives qui incombent aux travailleurs indépendants. En confiant la gestion de sa comptabilité et de l’ensemble de ses déclarations à sa société de portage salarial, le salarié porté s’épargne du temps et le tracas des démarches. Se tourner vers une société de portage salarial permet de se consacrer entièrement et rapidement à ses missions. Cet avantage est particulièrement apprécié par les salariés ayant perdu leur emploi et souhaitant reprendre rapidement une activité.

Le statut de salarié permis par le portage salarial est très intéressant, comparé à celui de micro-entrepreneur, car il permet de bénéficier d’une assurance chômage et de la protection sociale du régime générale. Le coût de ces cotisations peut, en conséquence, réduire les revenus du salarié porté, mais, en contrepartie, les bénéfices sociaux sont sans commune mesure avec ce que garantit le régime de la micro-entreprise.

Ainsi, le salarié porté travaille généralement de manière plus sereine car il sait que son statut lui assure la même protection sociale que celle du salariat classique. Il jouit, en réalité, des avantages des consultant indépendants, en matière d’autonomie et de montant des honoraires, en plus de ceux des autres salariés.

 

Calculez vous encore les primes avec Excel ? Retrouvez dans ce guide les  limites de l'outil et des solutions opérationnelles  Télécharger le guide

Le portage salarial, des avantages aussi pour les entreprises

Le portage salarial est une solution rapide pour les entreprises en recherche de compétences précises. Ce système assure une flexibilité et une adaptabilité qui représentent de réels avantages pour les entreprises.

En choisissant de faire appel à un salarié porté, l’entreprise signe un contrat commercial et non un contrat de travail. Elle n’est pas dans une démarche de recrutement et collabore avec un consultant pour une mission précise et temporaire. Le portage salarial permet ainsi de répondre à un besoin urgent, ne pouvant être comblé à temps par un processus de recrutement long et incertain. 

Ce système permet également une flexibilité évidente puisque l’entreprise peut décider de faire appel de façon régulière à un salarié porté, en fonction de ses activités. La législation permet, en effet, au salarié porté de travailler pour l’entreprise cliente durant trois ans. La planification des actions annuelles de la société cliente en est ainsi facilitée.

La rapidité d’action que permet le portage salarial, et le temps d’attente généralement court pour pouvoir commencer à travailler avec un salarié porté, convainquent de plus en plus d’entreprises de se tourner vers des sociétés de portages. Les employeurs bénéficient également d’une gestion administrative simplifiée et de l’implication d’un consultant rassuré par son propre statut juridique. 

Comment appliquer la rémunération variable au portage salarial ?

Travailler temporairement avec un consultant n’interdit pas d’appliquer le principe de la rémunération variable. Le contrat commercial que l’entreprise cliente signe avec le prestataire permet, au contraire, de récompenser la performance de la même manière que pour un membre permanent de l’effectif.

Vecteur sans pareil de motivation, la rémunération variable peut être très bénéfique dans le cadre du portage salarial. Dopant l’implication du salarié porté, elle permet de maximiser sa performance. Il est donc particulièrement judicieux d’inscrire dans le contrat commercial une clause de bonus en fonction de la performance réalisée. La rémunération variable peut également prendre la forme de primes de fin de contrat en fonction des objectifs atteints.

La mise en place de la rémunération variable est d’autant plus légitimement applicable au portage salarial que la mission du salarié est temporaire. Il est donc particulièrement facile de calculer le cycle de performance et d’établir des objectifs cohérents et pertinents. 

Combinant les avantages du salariat et du travail indépendant, le portage salarial est une alternative intéressante pour les cadres souhaitant exercer leur activité en toute sécurité et liberté. Les spécificités de ce système sont également intéressantes pour les entreprises qui ne doivent pas s’interdire d’y appliquer la rémunération variable. 

 

Excel est-il vraiment votre allié ?  Feuilles de calcul sans fin, vérifications complexes, recalculs...   Découvrez notre guide sur le calcul de la rémunération variable  Télécharger le guide

Baromètre de la rémunération variable

Baromètre de la rémunération variable

Demandez en exclusivité notre baromètre 2022 mené en partenariat avec Action Co et accédez aux derniers chiffres concernant les pratiques de la rémunération variable en France !
Visuel Baromètre de la rémunération variable 2022-1
Télécharger

Auteur de l'article

Fabien Lucron

Après 15 ans passés dans des postes de management opérationnels dédiés à l’efficacité commerciale dans de grands groupes, conscient de l’enjeu que représente la rémunération variable en termes de motivation, d’équité et de performance, je me consacre depuis 10 ans à la création et la refonte de dispositifs de primes pour les entreprises de tous secteurs d’activité.

Articles les plus lus

Recevoir la newsletter trimestrielle