Retour au blog

Quiz de la rémunération variable : testez-vous avant de partir en vacances !

Quiz de la rémunération variable : testez-vous avant de partir en vacances !
13 juil. 2017

Rémunération variable

Quoi de mieux qu’un quiz de la rémunération variable pour aborder en toute sérénité cette période estivale ? Primeum vous souhaite de bonnes vacances.

 

1/ L’affirmation suivante est-elle vraie ou fausse ?

Le salaire fixe rétribue la tenue de poste, l’expérience acquise et les compétences. La rémunération variable reflète la performance individuelle ou collective.

A/ vrai

B/ faux

 

2/ Comment éviter l’effet frigo (la technique du « frigo » consiste à ralentir le processus de vente sur un cycle de performance et de reporter ces ventes sur le cycle suivant) ?

A/ Utiliser des courbes de rémunération évoluant en continu afin de ne pas avoir de courbes en escalier

B/ Mettre en place une prime sur le délai de closing afin d’inciter vos commerciaux à finaliser leur action

C/ Sanctionner en fixant des objectifs plus élevés sur la période suivante

 

3/ Pourquoi inciter vos commerciaux à remplir le CRM de l’entreprise après leurs RDV prospects ?

A/ Pour que vous puissiez vérifier leur productivité et mieux ajuster ainsi leur rémunération individuelle

B/ Pour qu’ils puissent s’appuyer sur les précieuses informations nécessaires à la qualification de leurs actions

 

4/ En quoi former vos commerciaux à l’usage de Linkedin va-t-il vous permettre d’améliorer la performance de votre entreprise ?

A/ Ce dispositif aide vos commerciaux à réaliser une veille complète de la présence digitale de leurs principaux concurrents et ainsi gagner en productivité grâce à l'acquisition d'informations clés sur les concurrents

B/ Cela permet de leur montrer que leur entreprise se préoccupe d’améliorer leur employabilité et participe à l’amélioration du bien-être en général des collaborateurs. Des collaborateurs heureux sont plus performants.

C/ Cela permet de donner les meilleurs outils à vos vendeurs, en les impliquant dans vos stratégies sociales/digitales et en les incitant à développer des ventes par les réseaux sociaux

 

5/ La rémunération variable est considérée comme insuffisamment motivante si elle ne représente pas a minima :

A/ entre 2 % et 7 % du salaire

B/ entre 8 % et 20 % du salaire

C/ entre 21 % et 41 % du salaire

D/ plus de 50 % du salaire

 

6/ Le principe « Plus je vends, plus je gagne » correspond t-il :

A/ Au système du commissionnement

B/ À la prime sur objectif

C/ À la prime de classement

 

7/ Comment la rémunération variable peut être source de démotivation pour vos équipes ?

A/ Par l'installation d'un barème non-adapté aux critères de performance

B/ Lorsque la Direction différentie les primes entre les collaborateurs

C/ Quand le dispositif de rémunération variable s'appuie sur des critères subjectifs pour évaluer la qualité de travail produit

 

8/ Pourquoi s'appuyer sur des solutions logicielles lors de la mise en place d'un plan de rémunération variable ?

A/ Car les erreurs sont plus courantes sur un fichier Excel, erreurs pouvant s'avérer grandement problématiques quand il s'agit de la rémunération variable de centaine de collaborateurs.

B/ Les logiciels assurent à la fois plus de flexibilité mais aussi de sécurité quant au transfert des datas provenant des serveurs des différentes Directions de l'entreprise.

C/ Car un dispositif digital permet de communiquer à l'ensemble des salariés mais aussi il aide chacun à simuler la rémunération variable à venir.

 

9/ Que va changer la loi Sapin 2 en matière de rémunération des dirigeants ?

A/ Les dirigeants n’ont plus le droit de percevoir plus de 20 fois le salaire minimum de l'entreprise

B/Les dirigeants ne peuvent plus toucher de stock-options

C/ Le vote des actionnaires sur la rémunération des dirigeants devient contraignant

 

10/ Qu'est-ce qu'une prime sur objectif récompensant efficacement la performance ?

A/ Une prime qui prend en compte simultanément des indicateurs qualitatifs et quantitatifs : satisfaction clients, taux de conversion clients, prospection de nouveaux clients

B/  Une prime reposant sur l’attribution d’une prime cible à l’atteinte de l’objectif et d’une prime maximum étalonnée en fonction de la dispersion des réalisés sur objectifs passés

Checklist gratuite  Plan de prime :  Quelles sont les étapes à vérifier lorsqu'on lance un  dispositif de rémunération variable ?  Télécharger

Réponses du quiz de la rémunération variable

1/ Réponse : A

2/ Réponse : A

Explication : Retrouvez les 3 erreurs à éviter lors de la définition d'un barème de rémunération variable

3/ Réponse : B

4/ Réponse : C

5/ Réponse : B

Explication :

La rémunération variable doit représenter à minima un mois de salaire pour pouvoir générer une vrai motivation et modifier les comportements durablement. De plus, selon une étude de l'APEC, elle est particulièrement motivante à partir d'1/5 du salaire brut sur une population commerciale.

6/ Réponse : A

Explication : Indexée au chiffre d’affaires hors taxes, à la quantité vendue, à la marge brute, etc., la commission est rarement plafonnée.

7/ Réponse : A et C

Explication : La différenciation des primes de vos collaborateurs n'est pas forcément une mauvaise chose pour leur motivation. La perspective de pouvoir gagner beaucoup a un fort impact sur donc n'hésitez pas à avoir des barèmes faisant de plus ample différences entre un commercial ayant atteint la performance et un autre en surperformance.

8/ Réponse : A, B et C

9/ Réponse : C

Explication : Ce vote donne leur feu vert aux rémunérations des dirigeants, sur les « éléments fixes, variables et exceptionnels » ainsi que les « avantages de toute nature ».

10/ Réponse : B

Explication : Une prime sur objectif doit être particulièrement bien définie pour qu'elle soit efficace. Retrouvez tous nos conseils dans cet article.

guide_icone

Les dix commandements de la rémunération variable

Quelques best practices et pièges à éviter dans la conception de vos plans de prime
Image-cta-livre-blanc
Télécharger

Auteur de l'article

Fabien Lucron

Après 15 ans passés dans des postes de management opérationnels dédiés à l’efficacité commerciale dans de grands groupes, conscient de l’enjeu que représente la rémunération variable en termes de motivation, d’équité et de performance, je me consacre depuis 10 ans à la création et la refonte de dispositifs de primes pour les entreprises de tous secteurs d’activité.

Articles les plus lus

Recevoir la newsletter trimestrielle