Infographie : le baromètre de la rémunération variable

Rémunération

Infographie : le baromètre de la rémunération variable
27 avr. 2017

 

Infographie-Barometre-remuneration-variable

 

Etude réalisée auprès de 813 dirigeants d'entreprise et directeurs commerciaux. Retrouvez l'ensemble des tendances et pratiques de la rémunération variable dans les entreprises en France

87 % des dirigeants pensent qu’instaurer une rémunération variable est utile

1. LE VARIABLE, UN SYSTÈME APPRÉCIÉ MAIS QUI RESTE À AMÉLIORER

88 % des personnes interrogées pensent que le système de rémunération variable mériterait d’être amélioré

46 % estiment que leur dispositif n’est pas susceptible de retenir les meilleurs talents

42 % des dirigeants interrogés pensent qu’il est compliqué de mettre en place la rémunération variable

Le poids de la rémunération variable dans la rémunération globale des équipes vue par les dirigeants :

  • Entre 0% et 10% pour 39 % des répondants
  • Entre 10% et 30% pour 54% des répondants

En dessous de 8%, on considère que le niveau de rémunération variable est insuffisant pour modifier le comportement des collaborateurs.
Recommandation : Il convient d’avoir un variable qui représente entre 10% et 30% de la rémunération globale.

Checklist gratuite  Retrouvez toutes les étapes indispensables pour garantir le bon lancement de  votre dispositif de prime  Télécharger

2. LES COLLABORATEURS ONT BESOIN D’ÊTRE MOTIVÉS POUR ÊTRE PERFORMANTS

63 % des répondants pensent que le dispositif de prime est un facteur attractif vis-à-vis du marché de l’emploi

44 % des dirigeants interrogés introduisent des critères qualitatifs dans leurs dispositifs de rémunération variable. Les critères quantitatifs restent prépondérants : le chiffre d’affaires (64%) la marge (49%) et nouveaux clients (33%).

 

3. UNE PART VARIABLE OPTIMISÉE

Le meilleur système de rémunération variable vu par les dirigeants

36 % des dirigeants privilégient les primes d’objectifs : chaque bénéficiaire se voit attribuer un objectif. Sa performance (réalisé / objectif, en pourcentage) repose alors sur sa capacité à atteindre et dépasser cet objectif.

Or, encore 12 % des dirigeants privilégient le commissionnement : chaque bénéficiaire perçoit un pourcentage de son résultat.

48 % des sondés jugent que le meilleur système repose à la fois sur le commissionnement et les primes sur objectifs. Pour eux, la difficulté réside dans les réglages de chaque système pour en garantir l’efficacité.

 

4. UN BAROMÈTRE DE LA RÉMUNÉRATION VARIABLE SÉRIEUX

En effet, ce baromètre est le fruit de la collaboration entre Comment-remunerer.com, Primeum et MétéoJob pour une étude réalisée en juin 2016 auprès de 813 directeurs commerciaux et dirigeants d'entreprise.

Checklist gratuite  Plan de prime :  Quelles sont les étapes à vérifier lorsqu'on lance un  dispositif de rémunération variable ?  Télécharger

A propos de l'auteur

Spécialiste de la rémunération variable, je suis chef de projet de la solution PME et Start-up et de la communication web de Primeum depuis 3 ans. Passionné par de nombreux sujets opérationnels liés à la rémunération variable, je publie régulièrement des articles sur notre blog.

Recevez notre newsletter

Articles similaires

07 juin 2019

Comment former les RH à la rémunération variable ?

Recrutement, formation, gestion des relations sociales, conduite du changement, ou encore rémunération, la pratique des ressources humaines devient de plus en plus technique et les managers RH interviennent de plus en pl...

28 mai 2019

Disparités de la rémunération variable en Europe : l’influence de la culture

L’Europe compte autant de cultures nationales que de pays qui la constitue. Représentant la façon dont le mode de pensée et de comportement d’un individu sont conditionnés, la culture définit ainsi des normes au sein d’u...

14 mai 2019

Prélèvement à la source : externaliser la rémunération variable, une solution pertinente

Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu est entré en vigueur le 1er janvier dernier. Sans modifier les règles de calcul, il vise à adapter le recouvrement de l’impôt au titre d’une année à la situation réelle...

REJOIGNEZ LA DISCUSSION