Retour au blog

Infographie : le baromètre de la rémunération variable

Infographie : le baromètre de la rémunération variable
27 avr. 2017

Rémunération variable

 

Infographie-Barometre-remuneration-variable

 

Etude réalisée auprès de 813 dirigeants d'entreprise et directeurs commerciaux. Retrouvez l'ensemble des tendances et pratiques de la rémunération variable dans les entreprises en France.

87 % des dirigeants pensent qu’instaurer une rémunération variable est utile

 

LE VARIABLE, UN SYSTÈME APPRÉCIÉ MAIS QUI RESTE À AMÉLIORER

88 % des personnes interrogées pensent que le système de rémunération variable mériterait d’être amélioré

46 % estiment que leur dispositif n’est pas susceptible de retenir les meilleurs talents.

42 % des dirigeants interrogés pensent qu’il est compliqué de mettre en place la rémunération variable

Le poids de la rémunération variable dans la rémunération globale des équipes vue par les dirigeants :

  • Entre 0% et 10% pour 39 % des répondants
  • Entre 10% et 30% pour 54% des répondants

En dessous de 8%, on considère que le niveau de rémunération variable est insuffisante pour modifier le comportement des collaborateurs.


Recommandation : Il convient d’avoir un variable qui représente entre 10% et 30% de la rémunération globale.

 

LES COLLABORATEURS ONT BESOIN D’ÊTRE MOTIVÉS POUR ÊTRE PERFORMANTS

63 % des répondants pensent que le dispositif de prime est un facteur attractif vis-à-vis du marché de l’emploi

44 % des dirigeants interrogés introduisent des critères qualitatifs dans leurs dispositifs de rémunération variable. Les critères quantitatifs restent prépondérants : le chiffre d’affaires (64%) la marge (49%) et nouveaux clients (33%).

UNE PART VARIABLE OPTIMISÉE

Les dirigeants nous ont également livré leur vision du meilleur système de rémunération variable.

36 % des dirigeants privilégient les primes d’objectifs : chaque bénéficiaire se voit attribuer un objectif. Sa performance (réalisé / objectif, en pourcentage) repose alors sur sa capacité à atteindre et dépasser cet objectif.

Or, encore 12 % des dirigeants privilégient le commissionnement : chaque bénéficiaire perçoit un pourcentage de son résultat.

48 % des sondés jugent que le meilleur système repose à la fois sur le commissionnement et les primes sur objectifs. Pour eux, la difficulté réside dans les réglages de chaque système pour en garantir l’efficacité.

UN BAROMÈTRE DE LA RÉMUNÉRATION VARIABLE SÉRIEUX

En effet, ce baromètre est le fruit de la collaboration Primeum et MétéoJob pour une étude réalisée en juin 2016 auprès de 813 directeurs commerciaux et dirigeants d'entreprise.

 

Baromètre de la rémunération variable

Etude de la rémunération variable 2023

Demandez en exclusivité notre étude menée en partenariat avec l'IFOP et accédez aux derniers chiffres concernant les pratiques de la rémunération variable en France !
Etude IFOP 2023 pour Primeum
Télécharger

Auteur de l'article

Fabien Lucron

Après 15 ans passés dans des postes de management opérationnels dédiés à l’efficacité commerciale dans de grands groupes, conscient de l’enjeu que représente la rémunération variable en termes de motivation, d’équité et de performance, je me consacre depuis 10 ans à la création et la refonte de dispositifs de primes pour les entreprises de tous secteurs d’activité.

Articles les plus lus

Recevoir la newsletter trimestrielle